20 juil. 2015

Gator and coaster tour en Floride !

image du voyage

Date du voyage: 26 avril - 19 mai 2015

Ah la Floride... rêve de longue date pour le passionné de parcs d'attractions que je suis... Pour ces premières grandes vacances depuis que nous travaillons, ma chérie et moi sommes partis à l'assaut de la capitale mondiale des parcs d'attractions qui est aussi un état magnifique et très dépaysant ! Le voyage s'est organisé en trois semaines de road trip (dont 10 jours autour d'Orlando) pour découvrir le Sunshine State d'un bout à l'autre !

Liste des chapitres:

Rédigé par

Au matin de ta vie sur la planète...

image du chapitre
Parc visité: Disney's Animal Kingdom

Le programme de la journée s'annonce relativement calme avec "seulement" un parc à visiter... et en plus celui-ci ferme à 17h !

Le parc du jour n'est autre que Disney's Animal Kingdom, LE zoo by Disney, qui est aussi le parc à thème le plus étendu du monde avec plus de 200 hectares. Il s'agit bel et bien d'un zoo avec plus de 1500 animaux, mais il contient aussi une douzaine d'attractions. Un savant mélange que d'autres pratiques aussi (Busch Gardens, Seaworld, Le PAL, Chessington, ...)... voyons donc ce que Disney a su faire dans ce domaine inédit pour la souris !

Le parc est organisé en 3 quartiers autour d'une île centrale sur laquelle trône le Tree of Life, sorte d'arbre factice géant (44m de haut) sur lequel sont sculptés plus de 300 animaux ! Les autres quartiers du parc sont Asia, Africa et Dinoland. Le projet initial du parc prévoyait aussi un quartier dédié aux animaux mythiques (dragons, licornes, ...) mais le budget ne l'a pas permis... il paraîtrait même que les concepteurs de ce quartier auraient été débauchés par Universal pour la construction d'Islands of Adventure. Pire, les idées du quartier absent d'Animal Kingdom auraient inspiré le quartier "The Lost Continent"... avec notamment les Dueling Dragons. Le problème de budget de l'époque semble ne plus être d'actualité puisque le quartier manquant est en train d'être fabriqué avec cette fois-ci une franchise des plus célèbre pour thème: Avatar, le film de James Cameron, ce qui devrait effectivement amener quelques animaux mythiques.

It s Tough to Be a Bug! (x1)

On commence la journée directement par l'attraction qui se trouve face à nous: un cinéma 4D sur le thème de 1001 pattes, le tout caché dans les racines du Tree of Life.
L'attraction étant dans le Tree of life, la file d'attente au pied de celui ci est magnifique, de même que la salle de préshow et la salle du show lui même. Ensuite, le film commence doucement avec une qualité d'image moyenne et même si le scénario du film laisse un peu à désirer, les effets en salle parviennent sans soucis à transformer l'attraction en véritable réussite ! Disney nous offre ici un déballage d'animatronics dernier cri (certains ont même déclenché de sacrés cris... !) pour s'assurer d'une bonne immersion des visiteurs... avec en apothéose finale l'animatronic de la cigale (le méchant) qui place la barre très très haut !

Je dois reconnaître que je ne m'attendais pas à ça et c'est plutôt une excellente surprise !


Dinosaur (x1)

On poursuit notre visite avec le premier quartier sur notre droite: Dinoland USA et avec la première attraction: Dinosaur. Il s'agit d'un dark ride dans lequel le véhicule est une sorte de gros 4x4 d'explorateurs monté sur vérin et qui peut donc, en plus d'avancer, se basculer dans tous les sens.

Apparemment il s'agit du même système que pour le dark ride Indiana Jones (que j'espère bien essayer un jour), sauf qu'ici le thème, plus que largement inspiré par Jurassic Park, est traité avec un niveau de détails très décevant... La majorité du temps le véhicule évolue dans un noir quasi-complet (du coup ça revient moins cher en déco...), les quelques dinosaures que l'on voit effectivement sont un peu trop statiques à mon goût (rien à voir avec Jurassic Park River d'Islands of adventure) et au final on sort de l'attraction en ayant été bien secoués pour pas grand chose et sur un scénario digne des pires séries Z...

Bref, un système de transport de compèt' pour un raté haut de gamme... on sent que les coupes budgétaires lors de la construction du parc ont fait quelques dégâts...


Dinoland USA (x0)

J'en profite pour présenter le reste de la zone Dinoland USA: la fête foraine Dinorama... comble du bon goût et de la décoration cheap... sans hésitation le quartier le plus raté du parc (et même du resort), ce n'est pas digne de la qualité habituelle Disney, et encore moins de celle du reste du parc (ça vaut pour tout le quartier et ses attractions). Curieusement, les restrictions de budgets devaient être limitées à ce quartier parce que les autres sont vraiment au top !

Primeval Whirl (x1)

On a malgré tout essayé Primeval Whirl, montagne russe et attraction principale du quartier Dinorama. Il s'agit d'un spinning coaster directement issu d'un modèle forain... avec une déco bien foraine elle aussi... bref, c'est franchement pas terrible et Disney nous avait habitué à mieux ! Même Crush ou Indiana Jones et leurs parcours forains ont le droit à un peu de déco décente... et pourtant c'est à Paris là où l'argent manque depuis l'ouverture...
Bref, une déception et apparemment l'attraction ne croule pas sous les visiteurs... des deux parcours présents seul un était ouvert et la file d'attente n'a pas dépassé 5 min de la journée (et pourtant le parc était loin d'être vide).

Expedition Everest (x1)

On passe maintenant à la partie Asia, qui abrite notamment Expedition Everest, le train de la mine local. Il s'agit d'une montagne russe pour toute la famille avec un parcours plutôt long, agréable à faire (toujours pas de sensations extrêmes mais ce n'est pas le but recherché chez la souris) et surtout magnifiquement décorée !
Big Thunder Mountain à Disneyland Paris n'a qu'à bien se tenir, ici aussi on a le droit à une fausse montagne complète (et franchement réaliste) pour servir de décor à l'attraction. La file d'attente est top, le parcours est super bien intégré, même les passages dans les tunnels sont travaillés (avec le yéti entre autre), la mise en scène du passage en marche arrière est au top... et même les trains sont idéalement décorés pour le thème de l'attraction.
Bref, un sans faute pour cette montagne russe familiale à ne rater sous aucun prétexte !


Maharajha Trail (x1)

On essaie ensuite notre premier "trail" de la journée: il s'agit en fait d'un parcours, à pied, au milieu d'enclos pour animaux: Un zoo classique en quelques sortes. A la différence près qu'ici, la décoration des enclos est loin d'être banale... et la taille des enclos nous a semblé plutôt haut de gamme: par exemple, le Tigre avait un enclos très étendu, il y avait donc 4 passerelles d'observations différentes vers son enclos, et évidemment, Disney oblige, un employé du parc qui montre le Tigre pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu.

Le parcours comporte aussi une partie volière qui permet d'approcher au plus près toute une panoplie d'oiseaux.

Dans l'ensemble c'est très bien fait, c'est donc un beau zoo en plus d'être un beau parc d'attractions (Dinoland non compris).

Kali River Rapids (x1)

Toujours dans le quartier Asia, on enchaine avec Kali River Rapids, la descente en bouée locale. Alors le parcours comprends une grande montée, un parcours lent puis une grande descente (plutôt impressionnante) et pour finir un parcours assez rapide jusqu'au quai de débarquement. Le tout se fait au milieu d'une belle décoration, très végétale et très réussie.

Et pour ne rien gâcher, en cette chaude journée, l'attraction est plutôt efficace pour mouiller les visiteurs (rien à voir avec Popeye mais c'est déjà pas mal !). Encore une très bonne attraction donc.

Festival of the Lion King (x1)

On arrive maintenant dans le quartier Africa et on commence par le spectacle Festival of the Lion King. Un show plutôt impressionnant qui rassemble une vingtaine de danseurs/acrobates/chanteurs ainsi que 4 animatronics d'animaux géants qui sont amené par quatre entrées en bord de scène. Durant la petite demi-heure de show, après un préshow très à l'américaine (où on fait participer le public et où on a 1000% d'enthousiasme pour tout), les chanteurs reprennent toutes les chansons célèbres du dessin animé mythique.

Sans grande surprise, les fans du Roi Lion que nous sommes avons passé un excellent moment... un bel exemple du savoir faire de Disney en matière de show !

Rafiki's Planet Watch (x1)

Au fond du quartier Africa il est possible de prendre un petit train direction Rafiki's Planet Watch, une sorte de petit quartier très pédagogique et orienté sur la connaissance du monde animal. Oubliez les attractions et les rires, ici on apprend des choses !

Le bâtiment principal, certes pas très beau, abrite un bon nombre de vivariums et autres cages pour toute sortes de petits animaux: reptiles, insectes, etc... des oeufs sont en exposition aussi, on peut aussi voir les coulisses d'un laboratoire d'analyse vétérinaire. On y trouve également des petites activités ludiques pour les plus jeunes et quelques messages de sensibilisation au respect de la nature.

Au final, si l'intérêt du contenu est bien là, je trouve ça dommage que la forme n'y soit pas... inclure ça un peu plus subtilement au sein des attractions ou des trails, ou même d'un show à la Disney, ça aurait probablement eu un impact plus important... là ça semble bien ennuyeux par rapport au reste du parc.

Pagani's Forest Trail (x1)

On revient dans la zone Africa pour le second trail de la journée. Cette fois ce sont des animaux africains (quelle surprise). Là encore la mise en scène et la déco est au top, les animaux sont variés et les employés sont très présents pour aider les plus jeunes à les repérer.

Encore une réussite ce trail !

Kilimandjaro Safaris (x1)

Et on finit avec la zone Africa par l'attraction Kilimandjaro Safaris, une attraction hors norme: On prend place par groupes de 30 personnes environ dans des gros 4x4/camions au look très safari (logique). Le véhicule nous emmène ensuite le long d'un parcours au milieu des animaux, parfois sans enclos, la plupart du temps dans des enclos bien camouflés (merci la perspective et la déco). Au final on y voit une belle variété d'animaux (de l'Eléphant au Lion en passant par les Crocodiles) dans des environnements assez réalistes (ça ne fait vraiment plus zoo dans cette partie). Le véhicule et notre chauffeur qui commente la visite participent à l'ambiance Safari et le tout combiné fait de cette attraction la plus originale et la meilleure du parc !

Discovery Island Trails (x1)

L'île du Tree of Life abrite elle aussi un trail sauf que celui ci n'était pas entièrement ouvert lors de notre visite alors à part quelques perroquets, nous n'avons pas vu grand chose. Dommage mais la vue sur le Tree of Life compensait.


Voilà qui conclut notre visite d'Animal Kingdom, vers 16h environ. Alors que penser de ce parc somme toute atypique ? Et bien je dois reconnaître qu'il ne partait pas gagnant pour moi: son nombre limité d'attractions me faisait craindre que l'on s'ennuie rapidement... Et pourtant, il nous aura fallu 6h dans le parc, sans temps mort (on a mangé sur le pouce pour ne pas rater le Festival of the Lion King),avec une bonne gestion des Fast Pass et finalement assez peu de temps d'attente... pour en faire le tour ! Et sans pour autant refaire la moindre attraction ! Il se trouve que les attractions sont assez longues à faire (en particulier si on prend son temps devant les animaux) et même si le nombre d'attractions est limité, elles sont toutes de très bonne qualité (si on oublie Dinoland).

De façon générale, le parc surprend par la qualité de sa déco, surtout dans un style assez atypique chez Disney: les bâtiments imparfaits et du coup plus réalistes (les quartiers Africa et Asia sont beaucoup moins nets et propres que les Fantasyland ou Adventureland du Magic Kingdom). Sans compter la dose non négligeable de rochers sculptés et le magnifique Tree of Life. On est donc dans un très beau parc Disney dans 3 des 4 quartiers du parc... en espérant que l'Avatarland en cours de construction ne soit pas du niveau de Dinoland...

Par ailleurs, l'exercice de la mise en scène des animaux, loin d'être aisé, semble parfaitement maîtrisé ici et on sent qu'une attention particulière est portée au bien-être des animaux et à leurs bonnes conditions de vie.

En conclusion, nous avons passé une excellente journée à Animal Kingdom qui mérite sa place parmi les meilleurs parcs d'attractions du monde. Si Dinorama n'existait pas, que Dinosaur était au niveau espéré et quand Avatarland sera ouvert... le parc devrait récupérer sa 5ème étoile complètement et arriver au niveau des meilleurs.

On poursuit malgré tout notre journée direction Epcot (le parking étant déjà payé pour la journée, on en profite...) pour aller faire les quelques attractions que nous n'avions pas eu le temps d'essayer lors de notre première visite: Journey into Imagination, Circle of life, O Canada et Impression of France... Que des hits... haha !.

Demain on refait une pause parc d'attractions avec la visite du Kennedy Space Center.

Note sur le parc/chapitre:

Résumé en Images:

< Chapitre précédent. Chapitre suivant. >