20 juil. 2015

Gator and coaster tour en Floride !

image du voyage

Date du voyage: 26 avril - 19 mai 2015

Ah la Floride... rêve de longue date pour le passionné de parcs d'attractions que je suis... Pour ces premières grandes vacances depuis que nous travaillons, ma chérie et moi sommes partis à l'assaut de la capitale mondiale des parcs d'attractions qui est aussi un état magnifique et très dépaysant ! Le voyage s'est organisé en trois semaines de road trip (dont 10 jours autour d'Orlando) pour découvrir le Sunshine State d'un bout à l'autre !

Liste des chapitres:

Rédigé par

Roa's Quatica

image du chapitre
Parc visité: Aquatica Orlando

On en a donc fini avec les Disney et les Universals... on passe donc à la dernière chaîne de parc d'attractions majeure de Floride: SeaWorld Parks à qui appartient notamment Aquatica, SeaWorld Orlando et Busch Gardens Tampa... nos trois prochaines destinations !

On commence donc par Aquatica qui nous occupera jusqu'à 14h environ avant que l'on enchaîne avec Seaworld qui se trouve juste à côté.

Alors le parc est à peu près aussi étendu et bien fourni en attraction que les deux voisins de chez Disney. Ici en revanche l'organisation est assez différente: La lazy river se situe dans un coin et est beaucoup plus courte, les structures de toboggan sont situées en bordure du parc pour la plupart et bien que colorée, sont assez peu décorées. La photo du chapitre montre l'un des rares éléments de décor que l'on rencontre dans le parc... un peu en dessous niveau déco donc mais il n'y a pas que ça dans un parc !
Dolphin Plunge (x0)

Dès l'entrée on passe en dessous du premier toboggan: Dolphin Plunge qui permet de passer dans un tube transparent au milieu d'un bassin à Dauphin. Deux raisons nous ont découragé de tenter l'expérience... tout d'abord notre mauvaise expérience des toboggans sans bouée de la veille... mais aussi la tendance des dauphins a être planqués au fond du bassin (même depuis les baies d'observation il était difficile de les voir !).
Le toboggan en dehors de ça est très simple, bref, je ne suis pas certain que l'on ai raté grand chose.

Loggerhead Lane (x1)

On poursuit avec sur notre droite la lazy river, beaucoup plus courte que celles des parcs Disney mais elle a la particularité d'être le seul moyen pour accéder à Tassies Twister, un toboggan à bouée (avec soupière) et d'en être aussi le bassin d'arrivée. L'idée est bonne.
Le parcours en lui même, bien que court, offre deux passages différents possibles, soit devant une grande baie d'observation d'un aquarium à poisson, soit sous un tunnel avec baie d'observation du bassin à dauphin de l'attraction précédente. Encore une fois l'idée est sympathique et il faut reconnaître que ce type d'attraction est vraiment relaxant.
Par contre ici une seule entrée/sortie possible, donc elle n'est pas utilisable comme moyen de transport...

Tassies Twister (x3)

Ce toboggan à bouée accessible via la lary river propose deux descentes identiques avec une soupière en fin de parcours. Je n'avais jamais essayé ce type d'attraction mais il faut reconnaître que c'est bien fun !

HooRoo Run (x1)

On poursuit la visite avec HooRoo Run, l'une des deux descentes en bouée familiale qui utilisent cette structure. Cette descente se fait en ligne droite avec des bosses... on rigole bien, c'est court mais efficace.

Walhalla Wave (x1)

Située sur la même structure que HooRoo Run, Walhalla Wave est en revanche dans le noir et très sinueuse... toujours en grosse bouée. On rigole bien aussi et la durée est un peu moins frustrante.
A noter que dans les deux cas, même si les bouées remontent sur un tapis (heureusement !), la montée des escaliers est vraiment longue et pas très agréable...

Taumata Racer (x0)

Nous sommes passés devant mais encore une fois, pas de bouées et une originalité qui laisse à désirer... nous avons préférés ne pas essayer Taumata Racer, une série de 8 toboggans identiques pour faire la course ! ...

Roa s Rapids (x3)

On passe maintenant à la meilleure attraction du parc à l’unanimité: Roa's Rapids. Il s'agit en réalité d'une sorte de lazy river, mais en mode violent... les courants dans le canal sont bien puissants (il est difficile de rester immobile, même avec les pieds au sol !), on se laisse donc plus ou moins emmener (avec ou sans gilet de sauvetage, on a préféré sans) par le courant et on finit par trouver des positions genre surfeur sur le fond du canal... et histoire d'ajouter un peu de piquant à tout ça, il y a quelques "obstacles", du genre séparation au milieu du canal ce qui a tendance à créer un certain nombre de remous/rapides/vagues...
C'est original et Disney ne l'a pas... en tout cas nous on a adoré ! A construire d'urgence dans notre jardin...

L'attraction est par ailleurs située au centre du parc, et avec deux entrées différentes, elle permet un peu de faire moyen de transport... mais il faut reconnaître que ce n'est pas son intérêt principal...

Ihu s breakaway falls (x0)

On passe ensuite devant ce toboggan qui propose un départ debout avec trappe qui s'ouvre... aucun de nous deux n'était très inspiré par la bête et encore une fois... pas de bouée...

Omaha Rocka (x1)

Etape suivante avec la dernière structure de toboggan du parc, celle qui abrite deux descentes en bouées dont Omaha Rocka. La particularité de l'attraction est la présence de petits entonnoirs le long du parcours... alors autant la soupière géante m'avait convaincu, autant le petit entonnoir... c'est pas forcément l'idée du siècle... je serai curieux de voir ce que ça donne avec un grand entonnoir.

Whanau Way (x1)

Sur la même structure que Omaha Rocka, on retrouve Whanau Way, un toboggan à bouée principalement dans l'obscurité... le parcours n'est pas fabuleux... et manque un peu d'originalité... bref c'est un peu décevant.


On arrive donc finalement à la conclusion de ce chapitre sur Aquatica. Le parc nous a permis de passer une bonne matinée, il souffre malgré tout de la comparaison avec les deux chef d’œuvre Disney voisins... mais il faut reconnaître qu'avec une bonne variété d'attractions (dont certaines sont vraiment très originales), le parc parvient à tirer son épingle du jeu.
Nous n'avons donc pas regretté notre petit détour par le parc (Roa's River vaut à elle seule le détour !), même si ce n'est pas le meilleur parc aquatique d'Orlando.


Note sur le parc/chapitre:

Résumé en Images:

< Chapitre précédent. Chapitre suivant. >