20 nov. 2010

Au pays du Gouda et du Goliath

image du voyage

Date du voyage: juillet 2010

Quoi de mieux qu'une petite semaine aux Pays-Bas pour commencer des vacances bien méritées ? Et encore plus avec un parc au programme ! Ce parc, c'est Walibi World. Nous voici donc partis le 11 juillet, mes parents, une amie et moi, vers le pays des moulins, des tulipes... Les Pays-Bas.

le Gogo, le Gogo, le Goliath !!!

image du chapitre
Parc visité: Walibi Holland

C'est donc un mardi matin, à 7h30 que le réveil sonne. Ok, c'est pas humain d'être réveillé à cette heure-ci pendant les vacances, mais là, c'est pour la bonne cause. Et oui, faut se préparer pour aller à Walibi World !

Un petit déj' rapide, un passage éclair à la salle de bain, on se fait vite des sandwiches et hop, c'est l'heure d'embarquer dans la voiture, direction Biddinghuizen ! (prononcez-le 50 fois très vite !)

Après 1h30 de route et quelques panneaux Walibi World, nous voici arrivés sur le parking. Et là, on le voit : le Gogo, le Gogo, le Goliath !!! Il est 9h30, on est largement en avance. Tant mieux, je vais pouvoir mitrailler Goliath. Nous voici au guichets, pas de queue, on paye et on entre. Le contrôleur commence à nous parler néerlandais et lorsqu'on lui dit qu'on est français, il arrive à nous caser deux-trois mots de français.

On attend 20 minutes dans la Main Street à la Six Flags que Walibi et Walibella fassent leur petit spectacle d'ouverture, assez ridicule en passant !

Finalement, au comble de mon excitation, les grilles s'ouvrent et les gens se précipitent sur les attractions. Nous, après un détour involontaire (je n'avais pas compris qu'il y avait une partie de la Main Street qui est couverte), on se dirige à vive allure vers Goliath. On marche tellement vite qu'en fait, il s'avère que nous sommes les premiers à l'attraction !

On pose nos sacs de l'autre côté du quai et on s'installe à l'avant. Malgré la tête des sièges, ceux-ci sont super confortables. On a une liberté de mouvement quasi-totale ! Vous n'imaginez pas l'état d'excitation dans lequel j'étais en attendant que le train parte. Les opérateurs attendent quelques passagers et c'est parti.

Le lift à câble nous mène rapidement au sommet et là, ça n'est que du bonheur ! La descente est assez inclinée pour qu'on ne la voie pas au début. On se sent décoller du siège, et rebelotte sur la bosse suivant, airtime. Mention spéciale pour le Stengel Dive, surtout à l'avant du train, à gauche ! L'enchaînement de 3 bosses à la fin, c'est que du bonheur !!! Seul les virages en S sont un peu décevants.

On enchaîne ainsi 3 tours puis on décide de changer un peu, on se dirige vers Robin Hood. Alors là, quelle horreur ! Déjà, l'opérateur a trop baissé ma lapbar, aussi à chaque airtime, mes cuisses souffraient le martyre !

Après un petit tour dans la Forêt de Sherwood, l'un des quartiers les plus jolis et boisés du parc, notamment aux alentours de Merlin's Magic Castle, on arrive dans la zone où se trouve The Flying Dutchman Goldmine... en panne. Bon tant pis, on reviendra, en espérant que ça ouvre plus tard. En attendant, on va fair eun tour sur Crazy River, le flume du parc. Attraction très sympa, surtout la partie en arrière. par contre, niveau humidité, c'est zéro.

On continue vers le Splash Battle, fermé pour raisons techniques, mais il semble qu'il va ouvrir dans l'après-midi, ouf ! On décide d'aller faire un tour de Xpress avant d'aller manger. Il faut préciser que Xpress s'appelait Superman lors de l'époque Six Flags, et une partie de la file d'attente passe donc dans les bureaux du journal dans lequel travaille notre héros. La gare est très laide, thématisée hangar. L'attraction en elle-même, bah je trouve la propulsion molle, et le reste du parcours n'a aucun intérêt. Après cela, on décide d'aller se poser près du Rio Grande qu'on testera après le repas. L'attraction est jolie de l'extérieur, mais une fois dedans, c'est plutôt une ballade digestive sans grand intérêt.

On continue vers la grande roue, histoire de prendre quelques photos du parc. Puis vient le moment tant attendu (ou pas) de tester El Condor ! On sait tous qu'il ne mérite pas 1h30 d'attente. Et pourtant c'est ce que nous, pauvres naïfs que nous sommes, avons fait, en pensant que non, ça doit pas faire si mal que ça. Alors certes, la sensation est agréable, mais on n'y fait pas attention tellement on lutte contre le harnais et ses coups du lapin ! Enfin apparemment je suis le seul à avoir souffert.

Après, c'est l'heure d'aller voir si le Splash Battle est ouvert. Et il l'est ! Pas trop d'attente, c'est parfait. Le concept est génial, par contre l'attraction se fait peut-être un peu vieille, les canons à eau ne sont pas toujours faciles à manipuler et il est donc difficile de tirer sur les cibles. Mais on s'est largement rattrapés sur les gens qui voulaient nous arroser depuis l'allée. On le refera 2 fois.

Il est aux alentours de 16h et on a à peu près fait le tour, reste le Space Shot. On y arrive au moment où il n'y a quasiment pas d'attente. 5 minutes plus tard, la file d'attente était 3 fois plus grande. La propulsion est sympa, ainsi que la première chute, mais c'est vraiment trop court !

Ça y est, on a fait toutes les attractions intéressantes (je passe sur Wok's Waanzin qui est un simple junior Zierer), on va pouvoir enchaîner les tours de Goliath, uniquement à l'avant et à l'arrière ! En plus, comme c'est la fin de journée, le train a bien chauffé et gagne vachement en vitesse !
Crazy River (x1)

Un flume ride sympathique, avec notamment une descente en arrière surprenante. Les décors, sans être poussés, sont plutôt jolis. Seul bémol, ça ne mouille pas, ou presque pas.

El Condor (x1)

Une horreur ! Un coup de harnais par-ci, un coup de harnais par là, la seule solution pour éviter trop de baffes, c'est de mettre la tête vers l'avant.

Flying Dutchman Gold Mine (x1)

Une Wild Mouse tout ce qu'il y a de plus basique, mais c'était ma première. J'ai trouvé ça très fun, et surtout très surprenant dans les deux petites descentes assez brusques.

Goliath (x10)

Je l'attendais depuis longtemps, et j'ai finalement pu le rider ! Quel bonheur ! Une descente du tonnerre, suvie d'un camel back moyen le matin, mais vraiment intense en fin de journée, et le Stengel Dive, woah ! Ça déchire ! surtout sur la gauche ! Les hélices sont bien intenses, ainsi que la série de 3 bunny hops vraiment bien fournie en airtimes ! Les seuls éléments moyens sont les deux S-turns, un peu trop mous. À faire absolument, à l'avant !

Grande Roue (x1)

Une grande roue tout ce qu'il y a de plus basique, bien que je n'en ai jamais fait auparavant. Je me sens pas trop à l'aise dans ces machins-là.

Rio Grande (x1)

Aucun intérêt si ça ne mouille pas, en plus l'attraction est vachement courte. Seul éléments positifs, c'est plutôt joli à regarder de l'extérieur !

Robin Hood (x1)

Des baffes, des baffes, et... des baffes ! Peut-être parce ma lapbar était trop serrée, en tout cas c'est vachement douloureux quand même !

Space Shot (x1)

Sympa mais trop court, l'airtime au sommet est excellent par contre !

Splash Battle (x3)

L'attraction la plus vicieuse du parc ! C'est humide à souhait ! Attention aux autres bateaux et aux passants !

Drako (x1)

Un junior basique, tout simplement =)

Xpress (x1)

La copie du Rock'n Roller Coaster, en extérieur. Bah c'est pareil, avec l'ambiance en moins, pour une fois que je dis du bien d'un coaster de Disneyland, mise à part le catapultage (et encore, je l'ai trouvé plutôt mou), le reste du parcours est inintéressant.


Bilan de la journée : Walibi World est un parc vraiment sympathique. On est tombés un jour de faible affluence et on a donc pu profiter au maximum des attractions. Niveau attractions justement, le parc a de tout, du bon comme du moins bon (plus de moins bon, c'est dommage). Le parc est très verdoyant et très propre, vraiment très agréable. Les employés sont très sympas, bref, un excellente journée !

Note sur le parc/chapitre:

Résumé en Images:

< Chapitre précédent.