... et réconciliation avec Tivoli

image du chapitre
Parc visité: Tivoli Gardens

Après une petite heure de voiture, nous revoilà à Tivoli Gardens avec cette fois ci un temps magnifique. A peine entrés, direction Rutschebanen qui ne fonctionnait pas la veille.
Ruschebanen (x5)

J'étais vraiment déçu la veille de ne pas pouvoir l'essayer et je dois avouer que c'était justifié ! Il s'agit donc d'un wooden coaster de 1915 qui a gardé toute la nostalgie qui faut (mec qui freine à l'arrière, lift à cable, trains antiques,...). Le parcours est long, ponctué d'un grand nombre de bosses très fournie en airtime et de virage pris plus ou moins à pleine patate, des passages dans des tunnels, ... La première constatation saute vite au yeux: c'est super fun ! Et en plus c'est très confortable pour un wooden. On a enfin renoué avec les coaster qui donnent envie d'être refait (et on ne s'est pas privé !). Conclusion: très bonne surprise et c'est à essayer avant qu'il ne fasse la même erreur qu'à Bakken avec l'attraction du même nom (espérons que ce n'est pas prévu).

On ne refera pas le dark ride et la fun house qui se trouve sous l'attraction, on en avait déjà bien profité la veille lorsqu'il pleuvait.

Dæmonen (x4)

Allez, on file vers Daemonen qui ne nous avait pas laissé un souvenir terrible la veille... Et bien il se trouve que le beau temps l'arrange sacrément: ça devient plus fluide, ça cogne moins, les sensations sont bien plus agréable... franchement je n'ai pas tout compris mais en tout cas aujourd'hui c'est largement mieux, et c'est tant mieux ! Pour ne rien gâter l'attraction est hyper photogénique sous le soleil donc j'ai mitraillé...

On se dirige ensuite vers le quartier suivant que l'on avait même pas exploré la veille...

Karavanen (x1)

On continue donc avec le petit +1 de ce quartier: le premier Tivoli Small Zierer (modèle d'attraction qui tire son nom de Tivoli Gardens puisque c'était le premier modèle). Ce modèle se distingue des autres par un petit changement de direction sur le fin mais le concept reste le même. Ici on apprécie surtout la qualité de l'aménagement autour de l'attraction.

Monsunen (x0)

Juste en face se trouve un Tapis volant suspendu, on ne l'a pas fait, particulièrement parce que la version non suspendue nous avait laissé un mauvais souvenir (à Sarkanniemi).

Det Gyldne Tarn (x1)

L'étape suivante est la Golden Tower, une Space Shot S&S toute dorée. Le programme ici est une chute libre: toujours très efficace et sympathique à faire. En plus la vue offerte sur la capitale danoise est magnifique (surtout sous le soleil).

Dragen (x1)

Sur l'insistance de ma sœur, on embarque dans ce manège forain qui représente bien le genre de truc que je n'aime pas: on a toujours la même sensation qui n'est autre qu'une sensation d'écrasement toute les 2 secondes... le bonheur !

Den Flyvende Kuffert (x1)

On est repasser une petite fois par ce dark ride bien sympathique.

Nautilus (x2)

Ouais super un Jet Ride avec de l'eau en dessous ! Bon c'est vrai que cette version est vraiment bien décorée et colle bien avec le thème "jules verne" du quartier.

Odin Expressen (x1)

On a continué en réessayant le Powered du coin: sans pluie c'est plus marrant et finalement il est bien péchu.

Himmelskibet (x1)

On enchaîne avec le Star Flyer du parc qui offre une splendide vue sur le parc et la ville. Ce n'est que mon 2nd Star Flyer mais je dois avouer que c'est vraiment très sympa comme attraction.

Veteranbilerne (x1)

Avant de manger (dans un fast food en dessous de Daemonen), on passe par les tacots du coin: très sympa, en plus de nuit il y a des jets d'eau illuminés, c'est super beau.

Vertigo (x1)

On finit donc avec Vertigo, un flat ride très particulier puisqu'il permet de contrôler les mouvements d'un petit avion. On peut contrôler les rotations selon 3 axes. Malheureusement, lors de notre passage, les avions tournaient avec un programme pré-enregistré, enfin ce n'est pas dramatique puisque de toute façon la nacelle a 4 places et que tout le monde subit la même chose (donc 1 personne contrôle pour 4). Autre point négatif, il n'y avait qu'un seul des deux avions qui fonctionnait donc le débit était vraiment à ch^*$... 45 minutes d'attente alors qu'il y avait à tout casser 50 personnes devant nous...
Enfin heureusement, ça vaut le coup, la mode booster 5G est vraiment très puissant, quand aux mouvements désordonnés c'est plutôt sympa. Le harnais est suffisamment confortable et les mouvements sont bien fluides donc ça passe bien.


On a ensuite décidé de faire un dernier tour de Daemonen, de nuit, donc direction le monstre rouge... a et bien c'est fermé ! Pardon ? et comment ça il est fermé ?
"- Ah et bien oui, il y a un feu d'artifice à 23h45 donc on ferme toutes les attractions qui sont dans le coin.
- Euh... il est à peine 23h, on ne peut pas faire encore quelques tours ?
- Non désolé c'est trop tard."

Bon ok... on se dirige donc vers Rutschebanen qui semble t il est encore ouvert... effectivement on a réussi à faire 2 petits tours avant qu'ils ne la ferment à 23h15... On s'est ensuite fait poussé petit à petit vers le centre du parc pour regarder le feu. On a trouvé ça gonflé de tout fermé très en avance SANS prévenir avant (du coup mon père n'a pas du tout pu essayé Daemonen !). Du coup on avait un peu les boules et on avait pas vraiment envie d'attendre 30 minutes. On est donc partie et, en voiture on a fait le tour du parc et on a pu voir un peu de ce feu qui avait l'air assez beau et conséquent (du calibre de celui de Disneyland Paris).

Au final on a regretté de ne pas être resté mais bon on n'avait pas apprécié le coup du "on ferme 1h avant le feu"... Mis à part ce petit accident de fin de parcours, sinon on a vraiment profité d'un excellent parc qui rassemble d'excellentes attractions (Daemonen, Rutschebanen, le Star Flyer, la Golden Tower,...) et une décoration de très bonne qualité. Le parc fait donc partie des incontournables du Danemark.

Allez, il est minuit, il nous faut rejoindre notre auberge de jeunesse de la nuit qui est bien loin de la ville... On arrivera donc vers 1h du matin. Après une brève nuit et une panne d'oreiller... direction Bonbon Land. Mais ça, ce sera pour le prochain chapitre !

Note sur le parc/chapitre:

Résumé en Images:

< Chapitre précédent. Chapitre suivant. >