Au pays des Pets

image du chapitre
Parc visité: BonBon-Land

On continue donc notre périple avec notre dernier parc danois: Bonbon Land. Après une petite demi heure de trajet, nous voici devant les portes du parc avec une petite trentaine de minute de retard (la faute à une panne d'oreiller généralisée...). Aujourd'hui il n'y aura que ma sœur et moi dans le parc, les 3 autres ayant préféré visiter un musée sur les viking à Roskilde (il parait que ce coin est très beau).

Quand je dis qu'il n'y aura que ma sœur et moi dans le parc, je ne suis pas loin de la vérité parce que le parc est totalement désert. Il faut dire que la météo n'était pas très engageante, mais ce n'est pas ça qui va nous arrêter !

On se lance donc à l'assaut du parc danois le plus bizarrement décoré puisqu'il s'agit la plupart du temps de grande statut qui font très "toc" et qui représentent des animaux assez peu distingués (le titre du chapitre n'est pas usurpé... loin de là...).


Cobratårnet (x1)

On attaque la journée sur la seule attraction qui semble fonctionner: une tour de chute libre pas très impressionnante mais qui s'est révélée plutôt efficace.

Svend Svingarm (x8)

Nous étions tellement nombreux à vouloir faire la tour qu'en un tour plus personne ne voulait y aller donc l'opérateur a refermé l'attraction afin de faire tourner un peu le Giant Discovery tout neuf qui se trouve juste à côté (1 opérateur pour 2 attractions donc... et ce n'était pas le seul endroit comme ça).

C'était mon premier Giant Discovery et je dois dire que je suis encore bluffé par la puissance et les sensations que procure cette machine ! Le bras est vraiment immense et la nacelle atteint une vitesse assez énorme. Au final les sensations sont assez proches de celle d'une Screamin Swing S&S (la grande balançoire de Liseberg) mais en plus grand (la rotation n'apporte pas grand chose, et ce serait d'ailleurs dommage qu'elle soit plus forte).

En conclusion cette nouveauté est de loin la meilleur attraction du parc et elle se refait sans fin.

Vildsvinet (x2)

On enchaîne ensuite par le premier prototype d'Euro-Fighter Gerstlauer, Vild Svinet. Je m'attendais à quelque chose de bien et finalement c'est assez moyen: la descente est sympa, la partie qui suit est correcte et la fin est pitoyable. La faute notamment à un gros manque de confort et à un parcours très très court.

Enfin les opérateurs ont testé une technique pour que ça nous paraisse plus long: nous laisser poireauter 3 minutes (montre en main) sur les freins de mi-parcours parce que la gare n'est pas libre... et oui c'est ça les journées de faible affluence.
Personnellement je pense qu'il nous avait surtout oublié mais bon...

Hankatten (x3)

On continue la découverte du parc avec une autre première pour moi: le Spinning Gerstlauer. Alors après la grosse déception de Tornado la veille, j'espérais que ce Hankatten allait me remonter le moral. Alors effectivement c'est mieux que Tornado (au moins là ça ne fait pas mal), en revanche je ne suis toujours pas adepte de la disposition vers l'intérieur des sièges... je préfère vers l'extérieur comme sur les Maurer.

Au final c'est une montagne russe sympa à faire et refaire même si ce n'est pas si fun que ça pour un spinning.

Kragetræerne (x0)

On continue en passant devant ces deux tours de chute libre jumelles (comme à Tripsdrill), sauf qu'aujourd'hui elles ne fonctionnent pas. Dommage j'en avais un bon souvenir et la décoration avait l'air bien travaillée.

Viktor Vandorm (x1)

La suite avec la 3è montagne russe du parc: un Tivoli Custom particulièrement long et inintéressant (des lignes droites et des courbes douces interminables...). Au moins ça ne cogne pas mais bon, ce n'est pas bien folichon.

Bæverrafting (x1)

Ne perdons pas de temps pour rejoindre la suite (et oui il y a tellement de monde dans les files d'attente !). La suite justement c'est le raft du parc qui est ponctué d'une jolie théma avec pas mal d'humour comme un peu partout dans le parc, et de pas mal d'éléments sympathiques. Encore une fois dans ce pays, une bonne descente de bouée.

Flyvende Insekter (x1)

Petit passage par un manège pour gamin qui nous place dans la peau d'une mouche qui doit échapper à la tapette à mouche (original pour un manège tout bête).
Pas de surprise là dessus, on est content quand ça s'arrête...

Hundeprutte-rutschebanen (x1)

On continue avec une attraction emblématique du parc: Le Chien qui pète. La décoration est sublime avec cette niche et ce chien qui... pète... originaux ces danois !

Sinon l'attraction est un kiddie coaster donc +1 et on continue.

Vandrotten (x1)

Encore une décoration originale avec ces bûches décorées en balade dans les égouts au milieu des rats... une fois de plus il y a pas mal d'humour même si ça reste très pipi caca.

L'attraction en elle-même s'en sort bien avec 3 descentes dont une plutôt grande.

Albatossen (x1)

La suite avec un Disk'O version simple (sans la bosse) et avec une déco... originale (à défaut de mieux...).

Rien de spécial à remarquer avec ce Disk'o somme toute très classique.

Hestepærerne (x1)

On continue avec une ballade à dos de cheval mécanique (certainement du Soquet). La décoration n'était pas extra-ordinaire mais bon, c'était déjà pas mal (mieux qu'à Walibi RA...).

Ca va bientôt faire 3 heures qu'on est dans le parc, il va falloir manger. Le choix du restaurant ne sera pas bien compliqué puisqu'il n'y a qu'un seul point de vente ouvert aujourd'hui (un fast food pratiquant les mêmes menus et les mêmes tarifs qu'à Djurs ou Farup, on commence à être habitué).

Bon-Bio 4D (x1)

Pour digéré direction le ciné 4D, le 4è du voyage et je dois avoué que ce n'était pas le meilleur. Mais bon rien de terrible que ce soit en positif ou en négatif.

Ensuite on a fait un petit tour dans Fantasy World, un immense hangar contenant des petites scènettes sur différents endroits de la planète. Une sorte de dark ride à pied en fait, avec beaucoup de détails et un très grand nombre de thèmes différents. Une bonne surprise donc, même si l'organisation oblige a repasser plusieurs fois aux mêmes endroits pour tout voir mais bon.

Søløven (x1)

Suite de la digestion avec Soloven, une balade en bateau au milieu de décors décrivant toute les régions de la planète (enfin plus ou moins). La décoration est plutôt chargée et pas mal faite (bien dans le style du reste du parc en tout cas) et même si l'humour du coin commence à être lourd ça passe pas trop mal.

Mågeklatterne (x0)

Bon ça on voulait essayer mais apparemment le parc a préféré ne pas les ouvrir... pas dramatique.

Ormen (x1)

On va donc se venger avec ce manège décoiffant ! Une mini chenille sans intérêt.

Klaptorsken (x1)

Suite de la visite avec le bateau pirate ou plutôt le hareng pirate puisqu'il s'agit d'un bateau customisé. L'attraction en elle même est un bateau pirate dans la moyenne, rien d'exceptionnel à signaler.



On décide donc de retourner faire quelques tours du Giant Discovery mais là... surprise c'est fermé ! Ah bon quoi déjà ? Mais le parc est sensé fermer à 17h et il est à peine 16h ? Pas la peine de demander des explications le parc a été déserté par les opérateurs bien trop contents d'avoir fini (on les comprend, après une journée complète à attendre), du coup il nous reste 1h à tuer puisqu'on avait donné rendez vous à 17h au reste du groupe pour repartir...

Du coup direction les attractions en libre service comme les pédalos canard, le parcours aventure (moins ardu et moins fun que ceux de Djurs et Farup), les petites écoles de conduite (voiture à pédale en libre service pour les petits) ou encore les structures gonflables...
Au final on s'est bien occupé même si sur le coup, la fermeture anticipée ne m'avait pas plu du tout.

Conclusion sur le parc ? Même s'il se situe largement en dessous de Tivoli, Djurs, Farup et Legoland, ce Bonbon land permet de passer une bonne journée. Les attractions sont variées et en nombre, les montagnes russes ne sont pas mémorables mais elles se font bien. Les flat rides s'en sortent mieux (le Giant Discovery en tête). Pour ce qui est de la décoration, ce n'est pas vraiment beau mais au moins la décoration est partout et il y a pas mal d'humour un peu partout.
Après niveau fonctionnement j'aurai du mal à juger puisque le parc était désert mais bon, ça doit tourner correctement (les attractions sont nombreuses et ont des débits très correctes par rapport à la taille du parc).

Parc à faire donc si vous êtes dans le coin mais ne prévoyez pas le voyage uniquement pour lui (prévoyez le plutôt pour Djurs ou Tivoli).


En ce qui nous concerne on reprend la route direction Billund... c'est à dire la ville de Legoland qui abrite aussi notre hôtel de la première nuit (qui sera aussi celui de la dernière) et l'aéroport qui nous a vu débarqué et qui nous verra repartir... la boucle est boulée !

Mais rassurez vous, le retour s'est fait avec une étape de 24h à Londres et devinez quoi... on en a profité pour visiter un parc d'attraction ! Mais ça ce sera pour le prochain chapitre.

Note sur le parc/chapitre:

Résumé en Images:

< Chapitre précédent. Chapitre suivant. >